AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Ven 7 Sep - 21:38

À ce propos, M.Moustaches nous a dit qu'elle n'était pas EXACTEMENT partie à la retraite... quelle nyctalope.
Et franchement, même moi je me demande ce Taiga foutait ici. Un espoir vain de l'avoir réellement dans ma classe ?
Revenir en haut Aller en bas
Papat
Génie
Génie
avatar

Féminin Nombre de messages : 511
Age : 17
Localisation : Perdue entre Rivendell et Gallifrey.
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Ven 7 Sep - 23:24

ah moi... je m'en souviens plus trop, mais bon...
alors voila, j'étais en plein milieu de la rue, la nuit, et Opale Koboi me poursuivait (?), alors j'ai pris mon elan je me suis mise a courir, j'ai sauté, je me suis mise a faire des brasses en l’air et.. j'ai commencé a voler ! (???)
Ensuite je me suis retrouvé dans le ciel, et je devais retrouver Lord Astriel pour lui transmettre un message, donc j'ai recommencé a voler, et Lord Astriel voulait pas que je reprenne la route (toujours en volant) mais je suis quand meme rentrée, et on s'est introduits dans les labos Koboi, on devait ensuite s'échapper, on était dans le conduit d'aération un truc comme ca, on a ouvert une pore mais il y avait des gardes, alors on l'a refermé, finalement on a réussi a sortir...
Enfin c'est un peu flou, je me souviens lus de l'ordre exact mais c'était un truc de ce genre-la...
Un reve qui m'a traumatisée quand j'étais gosse : je suis sur une petite colline qui domine une foret, avec mes parents et des amis, et la un monstre sort de la foret, il nous mange, on est dans son ventre mais son ventre est en fait un hotel 5 étoiles avec une grosse fenetre...
Et je me souviens que quand je me reveillais d'un reve, quand j'étais petite, j'avais toujours l'impression de tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Smarty
Padawan
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Age : 19
Localisation : Doing Things The Hard Way
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Ven 7 Sep - 23:42

Ah oui, l'impression de tomber, c'est assez commun, si ce que j'ai entendu est vrai. Ça fait un moment que ça ne m'est pas arrivé, mais c'était flippant, quand même. J'ai su à quoi c'est dû, mais je ne m'en souviens plus...
Revenir en haut Aller en bas
R.Fas
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2061
Age : 20
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Ven 7 Sep - 23:48

Moi aussi je vole comme ça dans mes rêves Papat ! C'est fou !
Rêve mix de à la croisée des mondes et Af 8D
Revenir en haut Aller en bas
Mlle Suspiria
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2620
Age : 19
Localisation : Plantée, toute seule, au milieu de mon rêve
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Ven 7 Sep - 23:51

Moi aussi quand j'étais petite ça m'arrivait très souvent, en rêve, de tomber d'une falaise, de sauter du toit de ma maison ou de me faire défenestrer What a Face Et le plus souvent quand je me réveillais j'étais tombée de mon lit ---'

Sinon je me rappelle qu'hier soir j'ai fait un rêve vraiment très très bizarre, mais pas possible de m'en rappeler clairement...
Je me souviens juste du début, ou je tourne en rond dans une pièce carrée, entièrement peinte en blanc et vide de meubles à l'exception d'un phonographe qui récite en boucle une réplique de Kaamelott : "J'ai pénétré leur habitation de manière subrogative en tapinant". Après, il me semble qu'il y avait des lapins géants, et puis je me rappelle plus :/

_________________
<< T'es juste assez intelligent pour te rendre compte que tu l'es pas assez ; c'est déjà pas si mal. >>
~ J'aimerais pas crever un dimanche
Revenir en haut Aller en bas
wafooch
Diamant bleu
Diamant bleu
avatar

Féminin Nombre de messages : 433
Age : 19
Localisation : Bonne question...
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Lun 10 Sep - 22:15

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Papat
Génie
Génie
avatar

Féminin Nombre de messages : 511
Age : 17
Localisation : Perdue entre Rivendell et Gallifrey.
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Lun 10 Sep - 22:22

en fait je... chutais dans le noir... et j'avais aussi l'impression que j'étais attirée par... par... je sais pas, et que le monde tournait autour de moi, flippant...
Une fois j'ai revé que j'avais un balai volant comme dans HP, et quand je me suis reveillée j'ai eu envoe de casser mon reveil ^^
Revenir en haut Aller en bas
R.Fas
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2061
Age : 20
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Lun 10 Sep - 22:27

Trop bieeen !

Moi cette nuit j'ai fait un rêve traumatisant, ma maison prenait feu, mais nous on y était pas et on l'apprenait et on se disait "où on va dormir, comment on va faiiiire !!??" on était super paniqué et je me rend compte que si ça arrivait vraiment... ce serait vraiment horrible !
Revenir en haut Aller en bas
Papat
Génie
Génie
avatar

Féminin Nombre de messages : 511
Age : 17
Localisation : Perdue entre Rivendell et Gallifrey.
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Lun 10 Sep - 22:31

moi a une epoque je faisais beaucoup de reves que mon ecole prenait feu, alors on s'enfuyait et puis on oubliait un eleve et tout.... *gloups*
un reve horrible : je roule en voiture avec mon pere, la nuit. on sort de la voiture je sais pas pourquoi, et un loup-garou nous attaque, alors je cours dans la voiture, et mon pere range un tuc dans le coffre avec le lg qui nous poursuis... etje vois mon pere poursuii par le lg qui tape a la fenetre pour me demander d'ouvrir... et je me reveille.
Je n'oublierai jamais l'expression de peur lue dans ce regard, sorti pourtant de mon imagination, de l'imagination la plus horrible qu'il me soit arrivé de voir. Pourquoi faut-il que ce soit la mienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mar 11 Sep - 20:15

Le coup de la voiture... une fois j'ai rêvé que j'étais enfermée dans une deudeuche dans un grand pré et qu'un monstre qui bouffait les gens rôdait...
Et une autre fois j'ai rêvé que des voitures détruisaient ma salle de bain et nous tuaient, mon père et moi --'

Ah, l'imagination enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Nicalls
Capitaine des FAR
Capitaine des FAR
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 17
Localisation : Plastic Beach
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mar 11 Sep - 20:31

et bien moi hier j'ai rêver que j’étaie dans un voiture avec toute me famille (ma mère mon beau père mes deux sœurs mon frère et moi)
on rouler tranquillement sur une route de campagne a une voie.
et d'un coup pouf plus personne dans la voiture (en gros plus de conducteur)j’étaie seul dans la voiture et là a l'autre bout une voiture qui vas percuter la voiture
j'essaie de crier par ce que je veut pas avoir un accident sauf que comme dans tout les rêves je pense ont arrive jamais a crier (ce qui et très embêtant)
bon alors j'essaie de crier rien sort et pouf d'un coup mes parents reviennent*ouf*
il se retourne pour me regarder s’était des zombies donc j’essaie encore de crier et après je me réveille
j'ai eu peur mais en même temps s’était marrant d'avoir une famille zombies sa voulait que j'ai des origine de morts cool
Revenir en haut Aller en bas
Papat
Génie
Génie
avatar

Féminin Nombre de messages : 511
Age : 17
Localisation : Perdue entre Rivendell et Gallifrey.
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mar 11 Sep - 21:21

bizarre comme reve, des parents zombies o_O
*cherche un reve bien a raconter*
(fait en primaire)
je suis une scientifique dans un labo, on observe des defenses de mammouth... Soudain, un collegue scientifique s'exclame :
"-les defenses des mammouths ne sont pas des dents, ce sont leurs nez !"
Je me reveille en sursaut, je passe les 15 minutes qui suivent a m'imaginer des mammouths sanguinaires qui viennent me tuer...
je fais des reves bizarres, je sais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Dim 7 Oct - 10:29

Les défenses des mammouths, leur nez ? Je ne sais pas ce que tu fumes avant d'aller te coucher, mais ça m'a pas l'air très légal ! xD

Moi, c'est un rêve que j'ai fait... bah cette nuit. Et que je n'ai pas du tout aimé :

Je suis dans ma ville et je sors de mon entraînement de natation. J'enfourche mon vélo et repart vers chez moi, avec mon iPod vissé aux oreilles, comme toujours.
Deux minutes après, j'arrive devant ce qui est NORMALEMENT un ruisseau mais qui, dans mon rêve, se révèle être... heu... une rivière. Je n'arrive pas à m'arrêter sur une mini pente qui surplombe ce cours d'eau et je finis dedans ! Me voilà emportée par le courant alors que je perds mon vélo, mon (fabulous) sac et, allez savoir, une tong.
Heureusement, une fille d'à peu près mon âge (enfin j'imagine) me tire de là. Il ne me reste que mon pitit sac dans lequel j'ai, normalement, mis mes affaires de piscine. Je dis bien normalement. Parce qu'il ne reste qu'un crayon. Je repars en quatrième vitesse et me dit que j'ai plutôt intérêt à retourner à la piscine histoire de récupérer mes affaires. Mais je dois aussi récupérer mon vélo, il me fera aller plus vite. Je demande donc à une gamine haute comme trois pommes (littéralement) de récupérer mon vélo, ce qu'elle fait sans aucun effort... mais qu'elle repose sur la rive opposée. Je vais vers mon collège histoire de faire le tour (comme quoi, j'ai le chic pour me compliquer la vie) et reprendre mon vélo. Et je réussis à me paumer. Dans ma ville. Chose impossible dans la réalité, sauf si vous débarquez vraiment.
Me voilà dans une rue qui m'est parfaitement inconnue avec plein de boutiques. J'essaie de courir en esquissant des mouvements de crawl et, évidemment, je n'y arrive pas. Et je me réveille.

Je peux vous dire que j'étais vraiment contente que tout ce... souk se soit avéré être un pauvre rêve. Presque un cauchemar, en fait ! O.O

Ce qui est bizarre, c'est que quasiment tout le rêve reprenait des choses de la vie réelle et vraiment BEAUCOUP de la veille, alors que d'habitude il n'y a que quelques détails que je retrouve dedans...


Dernière édition par Cath le Sam 17 Nov - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MurmureDuVent
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1414
Age : 19
Localisation : Au fil des mots
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Dim 7 Oct - 11:47

C'est vrai que les rêves, quand ils ressemblent à la réalité, sont plus flippants que d'autres...

Cette nuit, j'ai fait un rêve des plus bizarres. Je ne me souviens pas de tous les détails, seule une scène m'a frappée.

"Je suis dans un bateau. Un bateau énorme ; de ceux que l'on voit arpentant les côtes l'été, avançant lentement. Mais cela a peu d'importance.
Je me trouve plus précisément dans une cellule. Il s'agit d'une petite pièce sombre, un unique hublot laisse passer la lumière du soleil, lequel semble éblouissant. Je ne suis pas seule dans la cellule, gît à mes côtés un homme, qui ne mérite pas vraiment ce nom, il est cadavérique. Ses habits sont tout de noir, il porte un grand chapeau qui dissimule ses yeux que je devine bleu océan. Il est enchaîné, comme moi.
Soudain, il se réveille et se relève, les chaînes entravent ses mouvements. Que cela ne tienne, d'un claquement de doigts, ses entraves disparaissent. Je suis bouche-bée, et je me lève à mon tour, comme si je devenais soudainement le narrateur de l'histoire, qui voit la scène de haut, je n'ai plus de conscience. Soit.
Il se dirige donc vers le hublot, sa démarche est très spéciale, comme une poupée que l'on manie avec des cordes, sauf qu'il en manque, et que les mouvements du pantin sont gauches. Il saute et se hisse vers le hublot, et, d'un coup, les barres de fer qui nous empêchaient de nous échapper s'évanouissent. Il sort alors, enfonce ses ongles dans la coque du bateau, commence sa folle ascension. J'ai du mal à croire ce que je vois, fantôme que je suis, je flotte à ses côtés. Il monte une bonne cinquante de mètres ainsi, je change de point de vue, je suis maintenant sur le pont où je me promène. Et qui vois-je ! Mon ami en noir, qui enjambe les rampes de sécurité.
Et je vois que...
Il n'a pas de jambes."

O.ô J'estois fort impressionnée, à vrai dire ! C'est juste pour ça que j'avais envie de le raconter ^^^" Et... désolée du pavé, c'est plus fort que moi ! ><"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
R.Fas
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2061
Age : 20
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Dim 11 Nov - 1:16

J'immagine bien la démarche de pantin...


Cette nuit, j'ai fait un rêve, ou plutôt un cauchemar, parce que moi ça me faisait à moitié peur à moitié rire, très étrange...

Je me rappelle plus trop l'ordre, je vais donc essayer de pas faire trop confus.

Alors, des gens habillés comme des gaulois (genre comme dans Astérix et Obélix ! ) viennent nous chercher moi et ma famille parce que il va faire nuit et froid, donc les zombies vont venir et ils vont avoir besoin de personne pour tenir la porte de leur garage parce que c'est par là que passe les zombies. Ils nous demandent donc de l'aide, à nous ainsi qu'à nos amis les enfants perdus (oui, comme dans Peter Pan). Le problème c'est que les gaulois et les enfants perdus ne s'entendent pas du tout ! Mais nous on est amis avec les gaulois et les enfants perdus, on fait donc messagers pour pousser les enfants perdus à nous aider. Heureusement, ils acceptent. On se retrouvent alors dans une sorte de self en plein air. On s'assoit quelque part avec les enfants perdus mais les gaulois les insultent alors je dis que c'est bien gentil de leur demander leur aide mais que faut pas les insulter en retour.

La nuit commence alors à tomber, mais je ne suis pas au lieu où je dois être, je ne suis pas au fameux garage que l'on doit protéger, je dois donc faire rapidement la route avant qu'il fasse complètement nuit et que les zombies arrivent. Je pars donc à pied, toute seule. En chemin, je commence à croiser des zombies, alors, ma vision change et ressemble à un écran de jeu vidéo. J'appuie sur le bouton start et choisi une paire de chaussures. Grâce à ces chaussures, je marche très vite en faisant des petits pas rapides et quand je rentre dans un zombie, il meurt, ou plutôt disparaît, comme les bonhommes patates quand Mario leur saute dessus.

Je ne sais pas comment, mais j'arrive finalement au garage. Mon papa est là, il y a plein de gens qui sont entrain de bloquer la porte du garage mais c'est stupide parce que de l'autre côté du garage, y a le jardin, et c'est facile d'entrer dans le jardin, il suffit d'escalader un truc. Donc quelque personne vont de l'autre côté pour tirer sur les zombies avec des sortes de... Bombes je crois.

Je me retrouve dans une voiture avec un Shérif et un zombie qui ne sait pas ce qu'il fait là. Le zombie veut sortir de la voiture, moi et le shérif on veut qu'il sorte de la voiture mais il est tellement stupide qu'il n'arrive pas à ouvrir la porte, il y parvient finalement et saute dehors alors que la voiture est en marche, on met alors super longtemps le shérif et moi à verrouiller toutes les portes pour que les zombies ne rentrent pas, car il y a toujours des zombies dehors. Là, on se rend compte que personne n'est au volant de la voiture. Le shérif me dit qu'il va y aller mais il est à l'arrière et moi à la place passager de l'avant, je dis donc que c'est moi qui vais prendre le volant et que si je m'entraîne jamais à conduire je ne passerais jamais ma conduite accompagnée (???) alors il m'explique comment faire mais ça m'énerve donc je l'écoute pas, en plus c'est une automatique donc je la conduis comme une auto-tamponneuse, en me servant seulement de la pédale d'accélération et du volant. Sur la route, il y a deux voies, dans notre sens il n'y a pas beaucoup de personne, et nous on va en direction contraire des zombies alors que dans le sens des gens qui vont vers les zombies y a plein de gens.

Je me retrouve sur un port, tout le monde regarde les zombies qui sont un peu partout. Je suis avec mon Papa et je commence à stresser un peu à propos des zombies. Mon Papa me dis :"Regarde, y a le hollandais volant qui remet le bateau à moteur droit" et moi je dis "Mais papa, pourquoi tu dis ça ? C'est n'importe quoi" et là tous les gens qui sont autour rient de moi en disant que y avait vraiment le hollandais volant qui remettait un bateau à moteur qui avait chaviré droit. Je regarde et effectivement, je vois un petit voilier (qui ressemble un peu au Hollandais volant dans Pirate des Caraïbes en très miniature) qui est entrain de redresser un drapeau à moteur.

Et d'aussi loin que je me souvienne c'est comme ça que ça finit... Bravo si vous avez réussi à suivre. Et je suis traumatisée, j'ai peut des zombies, les enfants perdus sont mes amis et les gaulois sont des racistes...
Revenir en haut Aller en bas
Smarty
Padawan
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Age : 19
Localisation : Doing Things The Hard Way
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Sam 17 Nov - 15:18

Alors je vais essayer de raconter, mais c'est très décousu, et pas tout le temps forcément dans l'ordre chronologique. Je mettrai des [...] aux endroits où je sais plus ce qui s'est passé/il s'est rien passé/bref, il y a un genre de black-out. Allons-y.

C'était assez étrange, comme une sorte de jeu vidéo, un mix entre Wind Waker, Solatorobo les Tales of, et un touuuut petit peu de Metal Gear, alors que je n'y ais jamais joué, mais je chantais une musique de ce jeu dans ma tête avant de m'endormir...

[...] (dès le début, je suis paumée, quoi) J'arrive dans une sorte de donjon à la Tales of Graces par un genre d'ascenseur planté en plein milieu de la pièce, où il y a un énorme golem noir qui se balade. J'ai le choix entre me casser de cette salle vite-fait en passant par la porte ou explorer la salle en quête de trésors. En bonne gameuse, vous pensez bien que je choisis la deuxième solution.
Mon personnage est un mec, je me souviens plus de sa tête, mais ses armes étaient des gants de combat, un peu comme Sophie de Tales of Graces, sauf qu'ils étaient munis de lames. Il y avait des armes similaires un peu partout sur le sol. Mon perso était tout seul, mais il me semble qu'il y avait quelque chose (soit un personnage de-type-Navi, soit mon instinct de survie de gameuse) qui me conseillait de me barrer à cause du golem qui avait l'air un peu trop dur pour mon niveau.
Faisant fi des conseils de la supposée voix, je passe derrière le pylône/ascenseur en évitant soigneusement le golem, et je sais plus exactement s'il y avait des trésors, je crois que oui, n'empêche que ça se finit sur un cul-de-sac et que le golem me barre le chemin du retour.
Alors bon, je tente ma chance et je lui fonce dedans, déclenchant un combat de Tales of Graces.
J'ai pas tenu une minute avant de me faire rétamer.
[...]Je crois que mon perso est maintenant Link. Plus adulte que celui de Wind Waker, il me semble, mais le jeu ressemblait définitivement à Wind Waker.
J'arrive dans une grande salle, et une cinématique se déclenche. Deux genre de monstres/araignées géantes bleues sortent de deux trous dans le sol. Je me rappelle m'être dit que pour vaincre ces monstres, j'avais besoin de mon grappin-griffe (je crois)... et de mon boomerang. Alors j'appuie frénétiquement sur le bouton Start pour afficher le menu à l'instant où la cinématique prendrait fin. Pendant la cinématique, j'ai vu mon personnage se protéger avec son épée, et il me semble effectivement qu'il s'agissait de Link, mais plutôt l'adulte d'Ocarina of Time.
[...] Je réussis à tuer une des araignées, et je ne sais pas pourquoi, mais je m'attend à une récompense de malade, genre un passage secret qui s'ouvre sur un coffre contenant des rubis illimités, ou quelque chose comme ça. La mort de l'araignée ouvre un portail juste au-dessus d'un portail qui se trouvait déjà là, et je me suis inquiétée de passer dans l'ancien portail au lieu du nouveau quand j'ai sauté, mais j'ai bien atterri pile dans le nouveau.
[...]Arrive la partie que j'appelle "très légèrement Metal Gear" alors qu'elle n'a absolument rien à voir avec Metal Gear. Je me souviens juste que, pour une raison ou pour une autre, ça m'a fait penser à Metal Gear. Mon personnage n'est plus Link. Je crois que c'est celui qu'il y a aussi dans la partie suivante, mais je le décrirai dans la partie suivante, parce que je ne suis pas vraiment super-sûre de cette partie.
Ça se présente cette fois comme un jeu de plate-forme en 2D, avec mon perso de profil, mais le sens où je dois me déplacer est de la droite vers la gauche, bizarrement.
D'emblée, je ne sais pas pourquoi, je me transforme en un gros truc qui a l'air puissant, et je fonce vers la gauche.
[...] Le jeu revient très vite à la 3D, et je me retrouve devant un monstre/boss GIGANTESQUE, genre la taille d'un gratte-ciel, et mon perso retrouve son apparence normale. J'ai râlé que cette forme n'était pas autorisée durant les boss, et que je m'en doutais, et que j'aurais dû économiser mon énergie magique, ou quelque chose comme ça.
À côté de moi, il y a des espèces de vaisseaux/tanks. Je saute dans l'un deux, et quand je me retourne vers le boss, sa base (métallique?) est ouverte. Je m'engouffre dedans avec mon vaisseau, et ça devient un peu Solatorobo sur les bords, avec le trip de "je suis dans un vaisseau à l'intérieur d'un titan et je monte vers son cœur en abattant tout ce qui bouge avec mes rayons lasers". Ça s'est passé un peu comme ça. Il y avait quelques robots que j'ai fait exploser, et plusieurs obstacles dont je me rappelle étonnamment bien, comme les grilles de rayons infrarouges/lasers et les... heu... toiles d'araignées géantes, je crois.
Bizarrement, je crois que je tombe à un moment sur des humains pris dans un toile, et j'en abats quelques-uns sans trop me poser de questions. Je crois que l'un d'eux a émis des doutes quant à ma capacité à vaincre le monstre, qui était sensé se trouver derrière eux, de manière tout à fait méprisante (en précisant qu'il fallait tirer sur son œil, tout de même), et je me suis rendue compte peu après qu'il s'agissait en fait d'alliés qui avaient échoué à battre le monstre. Mais bon, tant pis, ils étaient malpolis.
Je me prend dans un gros fil de toile d'araignée en même temps qu'une cinématique commence, ce qui me permet de m'en libérer en trichant grâce à un glitch, et un énorme monstre apparaît. Oui, oui, un monstre à l'intérieur du monstre dans lequel je me trouve. Mais à ce moment, j'avais déjà oublié ce détail.
Je mitraille son œil et le tue vraiment trop facilement.
[...] Mon personnage, je crois que c'est le même que celui juste avant, donc, est encore une fois un mec, avec des cheveux longs bleu/gris qui lui arrivent un peu après les épaules, et qui sont attachés au niveau des épaules. Je suis en plein combat style Tales of, cette fois-ci avec des alliés, je crois, et le combat a l'air dur, parce que mon perso passe en mode Overlimit, et il devient un peu plus puissant. [...] Il passe en mode Overlimit supérieur, pour une raison ou pour une autre, et il est entouré d'une aura de lumière, puis des ailes bleues comme celles de Lloyd lui apparaissent soudainement dans le dos. Je me rappelle que j'attendais le moment où je pourrais voir ses ailes avec impatience. Les pointes de ses cheveux sont maintenant noires, et il me semble que le reste de ses cheveux est plus clair. Je ne me souviens plus de la suite.[...]

Voilà, c'est tout. Je crois qu'à un moment, il y avait des Excaliburs de Wind Waker qui flottaient partout, sous la forme où on la récupère en premier, c'est à dire "fermée", mais je ne sais plus quand.

...Je suis vraiment accro aux jeux vidéos... pourtant, le seul jeu auquel j'ai joué récemment est Ace Attorney, et ça n'a rien à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Papat
Génie
Génie
avatar

Féminin Nombre de messages : 511
Age : 17
Localisation : Perdue entre Rivendell et Gallifrey.
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Sam 17 Nov - 19:31

ok cette nuit j'ai fais un reve... space... vraiment, je sais pas ce qu'il y avait das mon assiette hier soir mais euh on se demande hein
je suis chez moi, mais en fait c'est pas chez moi, dzans une grande maison avec jardin, avec ma mere mon pere et ma grand-mere, et la un loup arrive dans le jardin alors on rentre dans la maison mais on laisse la porte ouvert. Le loup rentre et j'ai peur parce qu'il commence a essayer de me bouffer alors on l'attache a une chaise et on le découpe alors ya les pattes arrieres, les pattes avant, la tete et tout, mais il est encore vivant, sa tete essaye de me manger... bon je resume, en fait c'était plus long mais c'est un peu flou, je fais vraiment des reves des fois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Sam 17 Nov - 21:12

Smarty a écrit:
...Je suis vraiment accro aux jeux vidéos...

Tu devrais arrêter de jouer pendant 10 ans, toi. Minimum....

Moi, j'en ai fait un assez bizarre la veille de la rentrée. Je ne me souviens pas de tous les détails...

Je suis (encore une fois) dans mon collège, assise sur des marches d'escalier. (Non Smart', pas notre "Sanctuaire", je parle de l'espèce d'escalier XXL, là). Je discute donc avec... ben, Smarty, ainsi que deux ou trois autres amies. Je ne participe pas vraiment à la conversation, j'écoute. Jusqu'à ce que l'une de nous, la "Terroriste" que j'ai citée dans un précédent rêve dise que, selon une rumeur, un jeu Zelda serait enterré quelque part dans le collège. Je sursaute et je commence à creuser partout, jusqu'à ce que cette amie me fixe d'un air particulièrement moqueur et m'explique qu'elle blaguait. Ha, ha.

Changement de décor, je suis dans la cantine. Je me cherche une place (Bon, ça, ça ne change pas vraiment de la réalité...) et finis par m'asseoir à une grande table où toute ma classe, ou presque, est assise. Là, une fille de ma classe dit à tout le reste : "Venez, on s'en va" en me jetant un regard dédaigneux. Évidemment, ça ne plaît pas du tout, lui lance une insulte et je finis mon repas seule à une grande table. Très grande. Non mais, imaginez deux secondes une table de banquet. Multipliez sa taille par deux...

Par je ne sais quelle... heu... chose, je suis dans une salle de physique. Toujours au collège, évidemment What a Face Je trouve un carnet que mon prof me donne, il me demande d'arrêter de gribouiller n'importe quoi en cours (le pire, c'est qu'il m'a vraiment dit ça un jour). Je l'ouvre, je trouve une tonne de dessin que j'ai fait. Tous sur Skyward Sword. Y'a de tout, ça va de Link à Ghirahim en passant par Zelda, Impa ou Hergo. Je le referme vite fait et m'enfuis. Dans la cour, je trouve une autre fille de ma classe en larmes, pour X raison. Je crois qu'elle m'a expliqué qu'elle n'était pas contente des délégués....

Bref, après je ne souviens plus trop, je crois qu'il y a un chanteur accompagné d'une bimbo qui arrive... Et puis mon réveil sonne.
Revenir en haut Aller en bas
R.Fas
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2061
Age : 20
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Lun 26 Nov - 19:42

L'autre jour, j'ai rêvé que je mangeais un sorbet au citron avec des petites de chocolat. Et c'était LA glace à la mode, tout le monde en mangeait.

Alors voilà, je recherche activement du sorbet de citron aux pépites de chocolat. Je veux gouter parce que dans mon rêve ça avait l'air vachement bon ! (meuuuuh).

Si quelqu'un a vu du sorbet au citron et pépites de chocolat, qu'il me fasse signe.


WANTED : sorbet au citron et pépites de chocolat
RÉCOMPENSE : Euh... toute ma reconnaissance ?
MORT OU VIF : Nan, en fait j'aimerais autant que ce soit encore frais et comestible tant qu'à faire, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mar 15 Jan - 22:03

Je me suis souvenue d'un rêve que j'ai fait il y a quelques mois... et que... ben, je vais vous raconter, hein.

Bref.
Il date un peu, donc je ne me souviens pas vraiment du début, mais j'incarnais Wolf Link avec la miss du Crépuscule (Midona, donc) sur le dos. Il neigeait, je crois. Je me promenais aux alentours d'un bâtiment apparemment abandonné et je devais monter sur le toit. Après quelques tours, j'ai trouvé un passage et je suis arrivée en haut et je me suis fait attaquer par des rats. Mais des gros rats, quoi. J'ai essayé en vain de les battre en m'agitant dans tous les sens (Non mais, dans TP, quand vous êtes un loup et que vous vous battez, Link met des coups de boule dans tous les sens... allez savoir comment fait Midona pour tenir). À chaque fois, ils m'échappaient. En fond sonore, je me souviens avoir entendu une conversation téléphonique entre Rafiki, MdV et Suspiria. Allez savoir comment j'en ai déduis que c'était vous trois, je ne connais même pas vos voix....

...Voilà, voilà. C'était le rêve le plus inutile du monde. ^^'

Revenir en haut Aller en bas
Mlle Suspiria
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2620
Age : 19
Localisation : Plantée, toute seule, au milieu de mon rêve
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mer 16 Jan - 6:23

Je suis chez moi, avec mes parents, mon petit cousin, une gamine du même âge que lui, un bébé et un de mes oncles. On est tous dans le salon, tranquille, et y a ma mère qui arrive avec un mot qu'elle a trouvé dans la boîte aux lettres, et qui dit qu'à minuit "il" va venir avec une pelle et une hache et tuer tous le monde.
Tout à coup, mes parents et moi on se retrouve seuls (cousin, gamine, bébé, oncle disparus comme par magie Oo), et on cherche quoi faire. Moi je veux prévenir les flics, les pompiers, les voisins, le président, bref je veux prévenir tout le monde et je commence à flipper, ma mère dit que c'est n'importe quoi et mon père veut savoir qui nous a fait "cette bonne blague". Je ne sais plus comment on fait, mais on arrive à remonter la trace des gens qui ont envoyé le message : c'est une famille normale a priori, un mec, sa femme et un gamin (qui est dans mon groupe de solfège au Conservatoire... marrez-vous, mais maintenant il me fait flipper, j'oserais plus jamais le regarder en face T_T) mais dans la cour de leur maison il y a une grosse pelle américaine et une hache sur une étagère... mes parents vont discuter avec les adultes, et moi je reste avec le mec de mon groupe de solfège. J'essaye de savoir s'il est mêlé à cette histoire, et je ne me rappelle plus du tout ce qu'il me répond, mais en gros quand je lui demande avec mon tact et ma subtilité habituelle "est-ce que tu savais que tes parents voulaient buter ma famille à la hache ?", il fait une espèce de sourire de psychopathe (genre What a Face ou Twisted Evil) des plus rassurants...
Mes parents et moi, on s'enfuit et on rentre chez nous. On fait des tas de plans et de calculs inutiles (genre on calcule le nombre de kilomètres précis entre la maison des gens et l'épicerie Shocked), et finalement mes parents décident de retourner chez les gens avec des flics, et ils me disent d'attendre à la maison.
J'attends... il est vingt-et-une heures... je tourne en rond dans la maison, plus le temps passe plus j'ai peur, j'appelle tous les numéros du carnet d'addresse mais personne ne répond. Vingt-deux heures. Je suis toujours toute seule. En faisant le tour de la maison, je me rend compte que les portes qui donnent sur le jardin sont ouvertes. Je flippe trop pour aller les fermer, du coup je me barricade dans la salle de bains (mine de rien, c'est la seule pièce de ma fichue maison dans laquelle on peut s'enfermer... Attention, l'ennemi attaque, tous à la salle de bains !!! ---'). Vingt-trois heures. Je n'en peux plus de tourner sur place dans la salle de bains, du coup je prends mon courage à deux mains et je fonce dans les escaliers à toute berzingue pour aller m'enfermer dans ma chambre. En passant, je remarque les lumières du couloir - que j'avais éteintes - sont allumées... Minuit. Toujours aucun signe de mes parents. Le moindre grincement me semble être un bruit de pas furtif qui se rapproche. Je n'ose pas mettre la musique à fond, de peur de manquer un appel de mes parents ou quoi que ce soit. Je suis dans ma chambre à attendre ma crise cardiaque, quand j'entends la porte d'entrée s'ouvrir et mes parents m'appeler. Folle de joie, je sors de ma chambre, descends les escaliers, arrive dans l'entrée... pour trouver mes parents morts. J'entends un bruit de pas derrière moi, et quand je me retourne je vois un éclair blanc...

... et je me réveille complètement flippée et parano à trois heures du matin What a Face

_________________
<< T'es juste assez intelligent pour te rendre compte que tu l'es pas assez ; c'est déjà pas si mal. >>
~ J'aimerais pas crever un dimanche
Revenir en haut Aller en bas
R.Fas
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2061
Age : 20
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mer 16 Jan - 16:37

T'as de la chance que je lise ce post maintenant, parce que si je l'avais lu ce soir, je t'aurais attaqué en justice pour m'avoir traumatisée.
Tu regardes beaucoup de films d'horreurs en ce moment ? ^^

Sinon, cette nuit j'ai fait un rêve donc je me souviens pas trop.
J'étais dans un hall d'immeuble, je voyais ma cousine et sa maman et je les évitais parce que je voulais pas les voir. Puis je suis avec ma maman et elle me dit que si je veux encore les éviter pour repartir je vais être en retard.
Donc je prépare mes sacs (plein de nourriture en tout genre Suspect ) et comme l'avait prévu ma maman j'arrive en retard je sais plus où. Et là je me souviens plus, je crois que y'a une suite mais je suis pas sûre Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mer 16 Jan - 20:40

R.Fas a écrit:
Tu regardes beaucoup de films d'horreurs en ce moment ? ^^

Un rêve pareil, ça ferait un bon scénario !

Non mais, Suspi... j'aimerais bien savoir ce que tu as dans la tête pour faire des rêves pareils et avec un semblant de sens, surtout ! Faut dire que les miens, c'est surtout une succession d'événements plus ou moins en rapport les uns avec les autres ^^'
Revenir en haut Aller en bas
coma-mitix-comix-mitix
Corps éthéré
avatar

Féminin Nombre de messages : 605
Age : 18
Localisation : Occupée à devenir une petite poussière
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Jeu 17 Jan - 18:42

Ton rêve Suspi ça me rappelle un que j'ai fais dernièrement ...

On est plein de gens (tous des ados) dans une sorte d'immeuble désaffecté (ne me demandez pas ce qu'on fout là). Mais genre, l'immeuble tout pourri avec des escaliers tout tordus et une pauvres loupiotes rougeâtre en guise d'éclairage pour chaque étages. Donc, (je me souviens surtout de la fin) il me semble que tous le monde panique à mort parce que ... suspens suspens ... Il y a une psychopathe dans l'immeuble !!! (immeuble dont nous ne pouvons évidemment pas sortir par la porte d'entrée cette dernière étant bloquée ... s'aurait était trop facile)
Donc, tout le monde cours dans tout les sens, à tous les étages, tout en s'éparpillant bien pour pas qu'on puisse se réunir et se protéger, voyons ... Pendant que tous le monde cherche THE planque de l'immeuble on entend la folle qui monte et les cris des gens qu'elle tue quand elle les croise. (Genre, - Salut ! - Arrgh !)
Ensuite, on se retrouve tous (du moins, tous les survivants, ce qui fais un paquet et c'est plutôt cool) Dans une pièce avec deux porte et pas de fenêtres, une porte donnant sur les escaliers de l'immeuble et une autre porte qui mène à une autre pièce avec elle deux fenêtres qui donnent sur la rue.
Une partie des survivants se planque dans la première pièce et l'autre partie dans la deuxième pièce, où je me réfugie (hé, pas conne la fille non ?) et où je découvre que j'ai un petit ami.
(la GROSSE blague, de plus, impossible de me remémorer son visage après, étrange non ?)
Dans la deuxième pièce, tout le monde est très très silencieux, au contraire des gens de la première pièce (les débiles). J'observe et écoute deux jumeaux (un gars et une fille), la fille appuyée sur la porte, joue sur la serrure et le gars en face d'elle, le gars lui raconte qu'il a vu la psychopatate au parc (là, ça m'a fais genre, visualisation de la scène) :
Le gars et donc au parc, allongé sur le sol (en maillot sur une serviette de plage, normal), il se redresse et s'appuie sur la grille du parc pour parler avec un de ses potes. Soudain, celui avec qui il parlait se fige et regarde derrière le jumeau. Ce dernier sens quelqu'un qui lui lèche la joue (mais pas comme un chien, pas une léchouille affectueuse, plutôt un truc du style :"huuum, comme tu as l'air bon !"). Le jumeau s'écarte soudainement de la grille et vois la psychopatate qui le mate d'un air gourmand et terrifiant ... FIN DU FLASH BACK (non, pas fin du rêve !)
Donc, le jumeau, qui racontait cette rencontre à sa soeur, pour faire bonne mesure, décide de lui lécher la joue comme la folle. La soeur crie d'horreur et repousse violemment son frangin. Elle repose sa tête et ferme les yeux pour se reposer comme tout le monde.
Donc, tout vas bien, soudain, la soeur crie à son frère d'arrêter de lui lécher la joue, qu'elle a compris. Là, on se rend compte que le frère est de l'autre côté de la pièce et que sa langue n'est pas extensible. On se rend aussi compte que les autres de la pièce d'à côté font vachement moins de bruit .... La jumelle s'écroule soudain, morte, et tous voit un oeil derrière la serrure, l'oeil de la PSYCHOPATATE !
Tout le monde retiens son souffle.
La porte s'ouvre dans un grincement terrible (ok, je me souviens pas de tous les détails, j'ai juste tournée et retournée cette scène dans ma tête des dizaines de fois, horrible).
Hop, c'est partit, et voilà que tout le monde cris, que tout le monde se fait découper. Mais moi, je décide qu'il est grand temps de mettre les voiles. Aussi, je chope mon copain par la main et l'entraîne vers les fenêtres. J'en ouvre une et vois un camion poubelle qui arrive, il est à deux maisons de nous. Je regarde les gouttières, on sais jamais, on pourrais descendre par là (Comme dans Sucker Punch !) Je décide finalement qu'on va sauter dans le camion poubelle quand il passeras à notre niveau (imaginez pendant ce temps les gens qui se font trucider).
Je tente de convaincre quelqu'un d'autre (d'encore vivant bien sûr) de nous suivre, cet imbécile préfère rester là (j'avoue que je comprends pas trop ...). Cinq minutes après, il meurt, la folle arrive sur mon petit ami et moi. Le camion est juste là. Ni une ni deux, je saute. Je sens mon copain atterrir à côté de moi.
Pour me rassurer, je lui prends la main. On est sauvés !
C'est là que je me rends compte que seule sa main est avec moi dans le camion. De la fenêtre ouverte, je vois la psychopatate, un sourire cruel sur les lèvres.

Bon, il me semble qu'après j'ai eue une sorte de vision comme quoi j'étais la seule survivante et que je racontais mon histoire, je passais à la télé et tout. Je me croyais sauvée mais au fond, je savais que la psychopathe étais là et qu'elle me cherchais ....

Après mettre réveillée en sueur dans mon lit, et mettre ressassée mon rêve, je me suis dis :"Je vais faire un film d'horreur !". Je me suis mis à m'imaginer le tournage, les castings, morte de rire. Après, le problème, c'est que j'ai pensée à toutes les "malédictions" qui tournent autour des personnes qui ont fait des films d'horreurs.

Autant vous dire que j'ai quand même passée une mauvaise nuit ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   Mer 29 Mai - 20:50

Dites, ça fait un moment que ce topic n'a plus été rafraîchi. Je vais m'occuper de ça avec un rêve que j'ai fait il y a quelques jours mais dont je ne me souviens plus très bien, donc ça risque d'être un peu court. D'ailleurs, il y avait Titanius dedans. À qui je demanderai de ne pas me frapper après avoir lu ceci. Tu vas comprendre pourquoi.^^'

Comme je l'ai dit, je ne me souviens plus vraiment de ce qui se passait. Je crois que j'étais dans une sorte de lieu qui était un mélange entre un endroit dont j'ai déjà rêvé auparavant et le temple de la Terre (cf. Zelda Skyward Sword). Il y avait Link, je crois, et aussi un groupe de personnes. Je ne pourrais pas dire si j'étais là physiquement... Enfin bref, ces gens ont commencé à faire des enchaînements ou je-ne-sais-quels... pas de danse (?) bizarres. Apparemment, c'était pour une séance de sport, ou quelque chose du genre.
Il y a un petit "vide" (comprenez que je ne sais pas comment la transition s'est passée), puis je me suis retrouvée devant une page Web dans le style de Cleverbot, sauf qu'il y avait la bannière du forum en haut. Je ne sais pas pourquoi, mais c'était comme si j'étais DANS la page. Et je devais être drôlement petite, puisque la page me paraissait gigantesque et que c'est comme si j'étais... en bas. Oui, c'est très mal dit, mais je ne vois pas comment le dire autrement...
Là, un message apparaît : C'est Titanius qui indique à tous les membres du forum qu'elle est....

....enceinte. Shocked
Là, plusieurs personnes du fofo lui répondent des débilités qui n'ont rien à voir avec son topic d'origine. Et moi, en bas de ma page, je commence à paniquer, à me demander ce qui se passe et ce que je fous ici !


Après, je crois que je me suis réveillée. Quoiqu'il en soit, j'étais vraiment choquée de ce rêve. Certes, ça m'arrive de temps à autres de rêver de membres du forum (toujours les mêmes, généralement...), mais celui-ci était assez.... déstabilisant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos rêves, du plus cocasse au plus terrifiant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos droles ou cocasse du Père Noel - spécial fin d'année 2014 ....
» Les situations cocasses à disneyland...
» Gadgets cocasses
» UNE POSITION COCASSE
» Petites Histoires Cocasses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre d'échanges d'Haven Ville :: Bistro-
Sauter vers: