AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Taxi Driver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle Suspiria
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2621
Age : 19
Localisation : Plantée, toute seule, au milieu de mon rêve
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Taxi Driver   Jeu 28 Juin - 19:24

Réalisateur Martin Scorsese
Pays d'origine USA
Année de sortie 1976
Genre Drame
Rating Interdit au moins de 12 ans
Musique Bernard Herrmann
Acteurs Robert De Niro, Jodie Foster, Harvey Keitel, Cybill Shepherd...

Synopsis Vétéran de la Guerre du Vietnam, Travis Bickle est chauffeur de taxi dans la ville de New York. Ses rencontres nocturnes, ses insomnies fréquentes et la violence quotidienne dont il est témoin lui font peu à peu perdre la tête. Après avoir été jeté par Betsy, la femme dont il est amoureux, il se charge de délivrer une prostituée de douze ans, Iris, de ses proxénètes.


Mon avis personnel Magnifique, glauque, brillant, sordide, excellent, triste, génialissime, drôle, sublime... Tout ça, et plus, c'est Taxi Driver.

Je ne sais pas quoi dire... tous les acteurs sont excellents, mais en même temps ce film a juste un casting de malade. Au passage, ça fait bizarre de voir De Niro si jeune ^^^ de même pour Jodie Foster : un tout petit rôle, à peine quatorze ans et déjà parfaite. Chapeau bas.


La musique est sympa, en fait c'est pratiquement toujours le même thème en boucle. Personnellement, j'aime baucoup cette musique assez douce, un peu vieillote, qui contraste avec l'ambiance glauque et sombre du film mais pourtant lui va comme un gant, le complète... mais c'est vrai qu'à force de l'entendre presque toutes les deux minutes, je sature un petit peu, mais c'est bien le seul "défaut" que je trouve à ce film.


J'ai beaucoup entendu parler de Taxi Driver avant de le voir, et je m'attendais à tomber sur un truc vraiment violent, sordide et sombre. Et au final, ça ne l'est pas tant que ça... Côté violence, c'est seulement la scène finale - qui est tout même marquante, c'est le genre de scène qui reste longtemps dans les mémoires.


Le côté sordide et sombre ressort surtout dans l'esthétique du film que je trouve très réussie (notamment sur l'ouverture graphiquement magnifique, avec les lumières des néons de la ville floutés par la pluie sur la vitre du taxi... trop beau !!! drunken ), la plupart des décors sont sombres, délabrés, sales... sauf quand Travis se trouve avec Betsy, son "ange vêtu de blanc". Mais il ne la verra pas très longtemps - en même temps, il est un peu (beaucoup) crétin : il veut sortir avec une fille, et quoi de mieux pour flirter qu'une soirée au cinéma porno ? ---' abruti... et après il s'étonne qu'elle se barre ! Mais il faut quand même avouer que Travis est loin d'être tout à fait sain d'esprit.


En résumé : chef-d'oeuvre à ne manquer sous aucun prétexte en vue ! A l'abordage !


_________________
<< T'es juste assez intelligent pour te rendre compte que tu l'es pas assez ; c'est déjà pas si mal. >>
~ J'aimerais pas crever un dimanche
Revenir en haut Aller en bas
néocortex
Diamant bleu
Diamant bleu
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 20
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Taxi Driver   Mar 30 Oct - 22:06

Le film est bien , ce que j'aime c'est qu'ils insistent sur le psycho du personnage , par exemple dans les scènes ou il est devant le miroir avec son flingue , on voit qu'il est un peu fou . Après j'ai bien rit vers la fin quand un des types lui met un petit coup de pied et qu'il le bute direct , il est ... radical , très radical . enfin voilà , suspi a raison , il est à voir .
Revenir en haut Aller en bas
 
Taxi Driver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mean Streets & Taxi Driver ressortent en Dvd et Blu-Ray
» Taxi driver
» Taxi Driver (1976,Martin Scorsese)
» La prisonnière du désert - The searcher - 1956
» 63ème Festival de Cannes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre d'échanges d'Haven Ville :: Cinéma-
Sauter vers: