AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 American McGee's Alice

Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle Suspiria
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2621
Age : 19
Localisation : Plantée, toute seule, au milieu de mon rêve
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: American McGee's Alice   Mar 15 Mai - 22:16

Concepteur American McGee (naaan, jure !)
Année de sortie 2000
Plate-forme Windows, MacOS X, Linux, Xbox360, PS3
Mode de jeu 1 joueur

Synopsis 4 novembre 1894. Un effroyable incendie tue la famille et détruit la maison d'Alice, une petite fille ayant la particularité de connaître un monde fantastique venant de sa propre imagination d'enfant ; La petite, traumatisée, va se retrouver internée à l'asile de Rutledge pendant dix ans. L'univers joyeux et coloré d'Alice est transformé par son traumatisme en enfer sombre et chaotique, gouverné d'une main - ou devrais-je tentacule - de fer par la cruelle Reine de Coeur qui fait régner l'horreur, le massacre et le cauchemar, détraquant tout l'ordre mentale d'Alice, qui devient ce qu'on appelle communément une folle.
Jusqu'au soir où le Lapin Blanc vient tenter d'aider Alice en la faisant repartir dans son univers imaginaire.
Des galeries souterraines tortueuses du Village des Condamnés jusqu'au majestueux labyrinthe de la Reine, en passant par le Monde du Miroir et son immense jeu d'échecs et la sinistre Vallée des Larmes, le "Pays des Merveilles" est rongé jusqu'à la moelle par le poison de la folie.
Dotée d'un lot d'armes et de jouets démoniaques tous plus dangereux les uns que les autres, et guidée par le cadavérique et énigmatique Chat du Cheshire, Alice doit se débarrasser de la monstrueuse Reine de Coeur pour sauver le Pays des Merveilles et ses occupants - sans oublier sa propre personne...


De gauche à droite : le Lapin Blanc, le Chat du Cheshire et Alice

Mon avis personnel C'est simple : J'ADORE. Y a rien d'autre à ajouter. Je suis tombée sur ce jeu complètement par hasard, j'ai acheté parce que c'était Alice et je suis devenue fan What a Face

Points positifs :
- LA MUSIQUE, de Chris Vrenna.
C'est juste magnifique à tomber par terre. Je trouve que l'ambiance magique du jeu vient essentiellement de cette musique sublime, parfaitement dans l'esprit tordu, glauque et assez triste du jeu =)
Même si je trouve que sans le jeu en même temps la musique perd de son charme : OST sur Deezer (les tracks que je préfère : Wonderland Woods, Time to Die, Taking Tea in Dreamland, Pandemonium, Flying on the Wings of Steam drunken )

-LE SCENARIO
Y a rien à dire, je vénère tout simplement ^^^ dans le scénario je rajoute aussi les dialogues, il y a des tas de répliques que j'adore, en VO comme en VF ( ''We are very late indeed!'' ; ''Qu'est-ce qui différencie la Reine d'un typhon ? - Les deux sont sans pitié, cruels et terriblement destructeur, mais le typhon ne le fait pas exprès'' et caetera, et caetera... ^^^). Puisqu'on en est à parler de VO ou VF, la VO est nettement plus classe, ils ont tous des voix super, Alice, le Chat et surtout le Jabberwocky qui a une voix juste... O.O quoi !!!

-L'UNIVERS
Le Village des Condamnés, la Vallée des Larmes, le Royaume Blafard... drunken ces noms de lieux sont juste magiques avec que des mots que j'adore, je suis au septième cieeeeeeel !!! drunken

-LES ARMES
Non mais sérieusement, qui aurait imaginé qu'on pouvait se battre avec des dés, des cartes à jouer et une montre ? C'est juste trop classe ; même si mon arme préférée reste le couteau bien évidemment Cool (au passage j'adore lancer le couteau sur les gardes-cartes parce que ça les coupe en deux What a Face )

-LES PERSONNAGES
D'Alice à la Reine Rouge en passant par le Chat du Cheshire et le Chapelier Fou, il n'y a vraiment AUCUN personnage qui est en dessous des autres, ils sont tous géniaux (mais moches, certes, surtout le Chapelier O.O), à part peut-être certains figurants pas très utiles (dans le Village des Condamnés notamment). J'adore surtout la manière dont la folie les atteints (je sais pas si je me suis bien exprimée...) : le Chapelier Fou complètement obsédé par le temps et les machines, la Reine mégalomane... Et puis qui aurait bien pu penser, à part McGee, à nous sortir une Duchesse cannibale ?

Point "négatif" :

-LE GRAPHISME
Si l'on oublie de considérer le fait que le jeu date (il a presque douze ans maintenant) on peut dire que les graphismes sont vraiment pas beaux. Mais en considérant le fait que c'est un vieux jeu c'est pas si mal que ça, et puis les décors ont malgré tout beaucoup de charme et je trouve qu'il est d'ailleurs un peu accentué par le vieillissement des graphismes ; en fait j'ai du mal à considérer ça comme un point vraiment négatif mais bon, il en fallait bien un... ^^^'


Le Royaume Blafard (non mais sérieusement, c'est pas juste trop magnifique comme nom d'endroit ?!)

En résumé :
Pour moi ce jeu a été vraiment une révélation, une surprise merveilleuse, un coup de coeur énorme, comme je l'ai dit précédemmment j'ai juste a-do-ré. Les graphismes ont beau avoir vieilli, ne vous laissez pas rebuter et lancez-vous, c'est vraiment un jeu purement génial.


Cinématique


Alice


le Chat du Cheshire



Le Chapelier Fou sur l'écran pour quitter le jeu (je sais pas pourquoi je le trouve pas en VO... ça dit "On prend la fuite, n'est-ce pas ?")
Revenir en haut Aller en bas
coma-mitix-comix-mitix
Corps éthéré
avatar

Féminin Nombre de messages : 605
Age : 19
Localisation : Occupée à devenir une petite poussière
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: American McGee's Alice   Mer 16 Mai - 17:47

C'est vrai que les graphismes peuvent faire fuir les moins courageux(/euses), j'ai moi même faillit faire remarquer que c'était pas génial, mais n'oublions pas que c'est plus tout récent, et pis, ça rajoute un côté lugubre elephant (ne me demandez pas pourquoi j'ai mis ce smiley). J’essaierais peut-être à l'occasion, SI j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
 
American McGee's Alice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre d'échanges d'Haven Ville :: Jeux Vidéos & Anime-
Sauter vers: