AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
2 jeux de société achetés : le ...
Voir le deal

 

 Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Dr. Cumulus
Energie volatile
Dr. Cumulus

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 26
Localisation : Villa Cumulus, en banlieue d'Haven Ville
Date d'inscription : 22/06/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 20:20

Voici ma participation au concours ... bonne lecture !

Chapitre 1 : Mon cher journal, …

Au cœur de sa clinique, le Docteur Jerbal Argon, psychologue diplômé de la renommée Confrérie des Psy d’Haven Ville, seul dans son bureau, fredonne un air de triomphe en débouchant une bouteille de champagne, met oh combien coûteux à acheminer dans ces profondeurs, mais assez approprié au vu de la situation : enfin, celui-ci tient une occasion en or de faire oublier son cuisant échec avec la tristement célèbre Opale Koboï ! Déshonoré par la cavale de la dangereuse Félutine, sa femme, partie après un simulacre de divorce, les aides financières du Haut-Conseil ayant fondues comme neige au soleil, sa cote de popularité (et son portefeuille) n’ayant jamais été aussi bas dans la haute société du Petit Peuple, seul un véritable miracle pouvait le sortir de l’abysse de sa détresse … et ce miracle, il vient d’arriver ! Rien de moins que le jeune Artémis Fowl, l’illustre (et riche, ce qui ne gâte rien) Bonhomme de Boue au passé déjà si sulfureux, bon pour une thérapie ! Cet hôte de marque, le premier humain à séjourner à Haven Ville, qui plus est, allait rétablir l’intérêt de la Presse pour son institut, et lui faire recouvrer son prestige d’antan.
Esquissant quelques pas de danse, une vive douleur provenant de sa hanche l’élance, puis il s’écroule au pied de son fauteuil dans un bruit sourd. Satanée douleur fantôme ! Toujours là pour gâcher les meilleurs moments de son existence ! S’appuyant sur sa coûteuse canne d’ébène sculptée pour se relever, le gnôme vieillissant entend le bruit caractéristique de sa messagerie informatique, qui lui annonce la réception d’un message urgent. Pianotant sur son clavier tactile, il découvre un bref mot de Foaly, lui envoyant en pièce jointe une copie d’un journal vidéo que Fowl avait pris soin d’enregistrer … sans attendre, en bénissant le Seigneur de cette bonne fortune providentielle, le docteur ouvre avidement un premier fichier … daté de l'été 2010.

L’internement d’Artémis Fowl dans cette clinique d’Haven Ville est un secret absolu. Par conséquent, toute la ville est au courant ! Les collègues d’Argon, ayant eux aussi reçu un message informatif destiné à demander leur expertise, s’empressent de parcourir le dossier qui y est joint. Deux d’entre eux s’empressent, pendant le chargement de la première vidéo de la pièce jointe, de publier un article sur leurs blogs respectifs, prenant bien soin de mettre également en ligne le journal intime du célèbre malade … ça va faire un buzz !

Sur un bas de page de Wiccapédia, le tentaculaire réseau de diffusion d’informations en ligne du peuple féérique, un nouveau lien vient d’apparaitre : édité par un anonyme sur la page consacrée au jeune Irlandais, celui-ci mène vers les alléchantes vidéos … une quinzaine de fanas d’informatique, suivis par une horde d’internautes désireux de connaître le dernier potin, prennent immédiatement d’assaut cette ligne de code, qui voyage ainsi à la vitesse de la lumière dans les fibres optiques Sub-Terre-Net du Petit Peuple, pour remonter jusqu’à leurs microprocesseurs de haute technologie …

Les équipes de journalistes de trois chaînes de télévision, de huit radios et les présentateurs diffusés sur les sept-cent quatre-vingt-treize écrans géants disséminés dans tout le monde Féérique pour véhiculer les Breaking News – ou nouvelles de dernière minute – s’affairent, compulsant frénétiquement les vidéos du journal intime pour lancer, d’ici un petit quart d’heure, un flash spécial concernant cet évènement sans précédent. Ils ne vont pas être déçus.

Au même moment, Foaly, les sabots frénétiquement agités sous l’effet de son impatience, fixe la barre de chargement de ladite vidéo, avec une exaspération croissante. Mais quel type d’enregistrement peut donc faire mouliner son supercalculateur de dernière génération féérique, alors qu’il est lui-même capable de lire en même temps une centaine des plus lourds des films HD humains ? Logiciel de carnaval ! Tu vas t’exécuter, oui ou non ? Comme pour lui répondre, une boite de dialogue s’affiche sur son écran ; une boite de dialogue rouge. Rectangulaire … non, Cubique, plus exactement. Avec une inscription dorée dessus. Oh non …

Ces données, signaux délétères dans le système technologique sous terrain, se répandent déjà, tel un poison neurotoxique voué à submerger le cœur du réseau : le Centre Féérique de Communication, immense bâtiment attenant aux locaux du Grand Conseil, venait de voir ses pare-feu littéralement pulvérisés par le virus, visiblement dimensionné pour nuire à grande échelle et malgré toutes les protections imaginables. Dans un bel ensemble, la totalité des circuits d’alimentation électrique d’Haven Ville s’arrêtent brusquement. Seules les portes, sas, grilles, herses et autres dispositifs de verrouillages commandés par le réseau local de sécurité du CFC, du Parlement du Peuple, du Siège Consulaire, des conduits des réseaux de transports tels que les train urbains, les péages de voies à haute vitesse, les terminaux de navettes et des gares routières, sans parler des lourdes barrières d’isolement de soixante mètres d’acier destinés à servir de derniers remparts en cas de force majeure, venaient de s’actionner puis de se sceller dans un cliquètement métallique hétéroclite, avant de laisser place à un silence de mort. Le premier dans cette métropole depuis que Frondelfe, premier de sa dynastie, avait demandé à ses sujets d’observer une minute de silence pour dire adieu à leur vie en surface, plusieurs millénaires auparavant.

Dans le Quartier Général des FARs, la panique était générale. En l’absence d’autre autorité que celle du Commandant Kelp, parti on ne sait où pendant la pause déjeuner, et à cause de la carence actuelle en officiers supérieurs au sein de cette institution, suite à la Réforme qui avait enfermés les deux tiers d’entre eux pour collaboration avec Ark Sool dans l’affaire d’Hybras, seuls des subalternes restaient au commandes, aux premières loges pour assister au spectacle.

Foaly, l’œil hagard, les épaules affaissées et le cerveau en débâcle, assistait, défait, à la démonstration de son impuissance face à l’instigateur de ce plan. Une seule question tournait en boucle dans son esprit vaincu : qui ? Qui avait bien pu remettre la main sur le Cube C, seul appareil à pouvoir se connecter ainsi aux systèmes féériques ? Plus encore, qui avait pu casser le Code Eternité qui le scellait, code l’ayant laissé lui-même en échec ?
La question étant purement rhétorique, la réponse était simple : il s’agissait de l’exécution parfaite d’un plan parfait. Il s’agissait d’une œuvre de maître, de l’expression du génie audacieux que seule une poignée de personnes pouvaient se targuer d’avoir en ce monde. Il s’agissait de la toile signée du pinceau d’un virtuose. La seule vraie question à se poser, était : comment ?
Cependant, le comment ?, en l’occurrence, lui est déjà connu : la seule attaque informatique de cet acabit à sa connaissance, capable de se jouer aussi facilement de « ses » défenses, il en était lui-même l’auteur : tout comme le premier exemplaire de cette tristement célèbre famille de Malwares (Foaly, à l’époque, les avait inventé, dans le cadre du Projet à Profits Énormes qu’il devait réaliser pendant ses classes, et nommés en hommage … à lui-même), la menace venait d’un virus de type « cheval de Troie » qu’il avait conçu lui-même, la garantie anti-usurpateurs qu’il avait échafaudé pour se rendre irremplaçable en tant qu’Administrateur Principal du système féérique. Une cyber-technologie inédite, et spécialement conçue pour profiter de failles qu’avait « négligemment » laissé, comme par hasard, le centaure dans son beau système de sécurité. Et selon ses simulations, il fonctionnait si bien qu’il était à même d’infiltrer jusqu’au réseau militaire du Peuple. Une fois contrôlé, recodé et légèrement modifié pour en faire usage de manière plus agressive, c’est une arme de choix, plus encore, un atout décisif qui se retrouvait dans les mains d’un adversaire potentiel. Mais qui a bien pu mettre la main sur ce programme hautement instable, qu’il conservait précieusement dans un serveur secret, caché chez lui ? Vaincu par son orgueil, humilié par ses propres armes, disgracié par l’utilisation de cette faille, introduite par sa faute. Sa vie, son œuvre, tout filait entre ses doigts … Comment pourra-il se regarder à nouveau en face ? Comment réparer le gâchis qu’il venait de provoquer ?! Qui le pardonnerait ?! A supposer seulement qu’un jour il reste un jour quelqu’un auprès de qui s’excuser ! Le consultant technique, douloureusement conscient qu’il lui faudra un jour rendre des comptes, pianote à contrecœur pour répondre à un message d’Holly. Pour l’heure, l’urgence prime. Il aura bien assez le temps de se morfondre, une fois en prison.

Artémis, pour l’heure, dort, plongé dans un coma artificiel par les médicaments lui ayant été administrés, dans une ambulance en direction de la clinique d’Argon. Entravée par l’embouteillage occasionné par le chaos ambiant, le véhicule bouille littéralement sous l’effet de l’irritation de sa passagère avant. Une certaine elfe aux cheveux aubruns coupés en brosse et aux yeux noisette, qui pianote à toute allure sur le communicateur digital fixé à son poignet.
- Foaly ? Vous avez oublié de payer sa note à la Fée Electricité ? Ou bien vous avez fait juste fait exprès, pour vous amuser et détendre l’atmosphère ? Non, plus sérieusement, qu’est-ce qui se passe, cette fois ?
Pourquoi faut-il qu’à chaque fois qu’une alerte maximale soit déclenchée, elle soit en déplacement, à découvert, et si loin du QG des FARs ?

Un silence entrecoupé, lui semble-t-il, de sanglots étouffés, puis :
- Désolé, Holly, de douter de vos capacités de garde-malade, mais pourriez-vous vous assurer de l’état de votre passager IMEDIATEMENT !?
Foaly qui hurle ? La seule fois où son ami avait été dans cet état, il venait de d’assister à la supposée désintégration de son propre corps, consumé par les acides internes d’un casque de dernière génération, sur un toit de Munich. Soit il est désespéré, soit il est terrifié. En l’occurrence, il se trouvait dans les deux états simultanément.

Se précipitant dehors pour ouvrir la double-porte arrière de l’ambulance, sa stupéfaction fut totale en voyant qui se trouve au chevet du jeune Homme, une seringue presque vide en main et un air triomphant sur le visage.

– * Bonjour, Major Short. Quel plaisir de vous revoir ! *


Et c’est sur cette phrase à suspense que j’achève la première partie de ma contribution à ce concours très disputé.
La suite dans une seconde partie à ce chapitre, que je vais rédiger lui dès que j'aurais eu le temps de mettre au propre les idées que j'ai déjà ... lequel sera éventuellement suivi, mais hors du cadre du concours, d'une version courte d'un tome alternatif ENTIER, puisque cet exercice m’a donné matière à écrire, comme d’autres avant moi, une fan fiction d'ampleur … ah, mais, au fait : j’ai oublié l’essentiel :

Spoiler:
 


Dernière édition par Dr. Cumulus le Lun 19 Sep 2011 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LaMecreante
Vide ATOMIQUE
LaMecreante

Féminin Nombre de messages : 1106
Age : 26
Localisation : A Déprime-ville...
Date d'inscription : 16/11/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 20:31

Que dire... je vais rien dire j'ai pas les mots pour décrire ton texte alors je vais attendre d'avoir l'inspiration...
Revenir en haut Aller en bas
http://artemis-fowl-picture.skyrock.com/
MurmureDuVent
Modérateur
Modérateur
MurmureDuVent

Féminin Nombre de messages : 1414
Age : 22
Localisation : Au fil des mots
Date d'inscription : 16/07/2011

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 20:42

Oh... Je... Je... Tu peux pas nous laisser comme ça ????!!!!!!!
C'est tout simplement horrible, inhumain...
Au passage, le chapitre est super !!! (au risque de me répèter, je ne sais pas comment je vais noter ça...)

_________________
Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Gif_sherlock_by_comichunter-d4o4y1m
Revenir en haut Aller en bas
Mlle Suspiria
Admin
Admin
Mlle Suspiria

Féminin Nombre de messages : 2653
Age : 22
Localisation : Plantée, toute seule, au milieu de mon rêve
Date d'inscription : 11/05/2011

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 20:47

C'est énervant de ne pas savoir quoi dire... je vais opter pour l'euphémisme du siècle :

C'était vraiment un super texte !!!!!

_________________
<< T'es juste assez intelligent pour te rendre compte que tu l'es pas assez ; c'est déjà pas si mal. >>
~ J'aimerais pas crever un dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Louise-chan
Padawan
Louise-chan

Féminin Nombre de messages : 1375
Age : 23
Localisation : Regarde au-delà de ce que tu vois, et tu me trouveras...
Date d'inscription : 04/07/2011

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 21:45

Argh. Tu nous abandonnes comme ça? Je trouve ça vraiment...mesquin. x)

Enfin bon, un bon texte! Et dis, la personne à la fin du chapitre, ce ne serait pas Minerva la Française par hasard? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Cumulus
Energie volatile
Dr. Cumulus

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 26
Localisation : Villa Cumulus, en banlieue d'Haven Ville
Date d'inscription : 22/06/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 22:05

Mais tu as raison, dis-donc ! Le seul personnage français de la série disparait, et un / une mystérieux inconnu qui parle en Français réapparais ... c'est louche. Maintenant, il y a un point majeur à éclaircir :
si c'est bien elle, que fait-elle là, bon sang ?! Sinon, qui est-ce ? Et pourquoi parlerait-il en français, alors ?
Qu'y avait-il dans la seringue ?
Qui a déclenché l'alerte, puisqu'Artémis n'est de toute évidence plus en état ? A moins que ? Et dans quel but ?
Sinon, comment Foaly va-t-il se débrouiller pour arranger les choses ?
Et qu'advient-il de Baroud ? D'ailleurs, il est bizzare, voire même suspect, de voire autant d'officiers supérieurs des Fars mis hors service d'un seul coup, non ? Entre Cudgeon (mort), Root(mort, les 2), Vinyaya, (morte) Baroud (dont on est sans nouvelles(, sans parler de Ark Sool (qui était, avant d'être Commandant, le chef des Affaires internes ...) (disgracié, et hors service) et de ses laquais ... ça commence à devenir obscur, non ?

Oh, désolé, je ne voulais pas vous faire envie ... après tout, ces réponses viendrons sans doute dans la suite ... si je fais assez vite, je pourrais même l'ajouter (en petites parties) à ma participation ... enfin, si j'ai des délais supplémentaires seulement parce que là je suis débordé ...
Twisted Evil J'aime être inhumain, mesquin et démoniaque ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 22:44

Attention l'esprit critique et analytique d'Antwind l’empêche d'être enthousiaste et le force à expliqué d'abord ce qui va pas ne vous en formalisez pas c'est intrinsèque à sa nature.

Eh bien un chapitre de qualité, tant par le style que par le dévelloppement. Sa longueur n'étant pas quelque chose que je peux réellement reprocher, ma déception de voir peu de personnages principaux apparaitre idem, je ne dirai qu'un seul vrai reproche: L'histoire est somme toute assez vague, voir trop vague: félicitations pour le suspense mais ça tue presque le suspense... sinon, rien à redire, tout bon, hein, relis l’aparté que j'ai fait au début
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Cumulus
Energie volatile
Dr. Cumulus

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 26
Localisation : Villa Cumulus, en banlieue d'Haven Ville
Date d'inscription : 22/06/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyLun 19 Sep 2011 - 23:06

Ah, mais Antwind, n'est-ce pas toi même qui m'a dit, lors d'une conversation sur la chatbox, que ce premier chapitre se doit de n'être que l'amorce, le début d'une histoire que le tome 8 associé complèterait ? En fait, j'ai hésité à approfondir la suite, que j'ai pensée au passage, mais je me suis dit qu'il me fallait mieux m'arrêter là, pour laisser un suspense à son paroxysme ... je me rends compte, avec ton commentaire, que, faute d'avoir la vision d'ensemble du TOME ENTIER, il apparait comme un peu facile de lancer autant de pistes, en attendant qu'elles convergent vers un hypothétique rebondissement ... C'est un peu démagogique, je l'avoue volontiers, de promettre autan de nouveauté sans avancer ne serais-ce que l'ébauche d'un plan, d'un squelette d'intrigue ; aussi vais-je m'atteler à la rédaction d'une bonne deuxième moitié de mon chapitre 1, qui, je l'annonce, sera assez long pour dévoiler une partie de l'intrigue générale (l'amorce entière, quoi). En conséquence, je ne peut vous dire avec exactitude la date de la mise en ligne de la suite de ce récit, mais soyez assurés que d'ici deux semaines maximum, elles y seront.

Voilà, désolé du retard occasionné, et merci de vos commentaires, qui vont m'aider à valoriser mon récit. Vous en voulez plus ? Je vais vous en donner plus !
Revenir en haut Aller en bas
Smarty
Padawan
Smarty

Féminin Nombre de messages : 1324
Age : 21
Localisation : Doing Things The Hard Way
Date d'inscription : 26/06/2011

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyMar 20 Sep 2011 - 16:31

Ah... Ouf...
Cumulus, en lisant ton mp, je m'attendais à un truc avec beaucoup plus de points communs, mais de toute évidence, ça n'a rien à voir. La seule chose en commun (répétition, désolée) dans nos deux histoires étant l'isolement d'Haven-ville, on ne peut pas nous traiter de copieurs. De plus, il semble probable que le grand méchant qui interviendra dans ton histoire sera Minerva (ou pas, en fait...), alors que dans mon cas, j'ai essayé quelque chose de... disons différent.

Sinon, concernant l'appréciation, eh bien c'est simple, j'ai vraiment aimé. Le problème majeur, là, tout de suite, c'est que je n'ai absolument pas l'inspiration nécessaire à la rédaction d'un commentaire digne de ce nom, aussi me contenterais-je d'en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyMar 20 Sep 2011 - 17:52

Cumulus tu peux faire ça si tu el désire mais le délai est écoulé ton histoire sera jugée telle qu'elle est actuellement, comme mon histoire avec ses fautes...
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Cumulus
Energie volatile
Dr. Cumulus

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 26
Localisation : Villa Cumulus, en banlieue d'Haven Ville
Date d'inscription : 22/06/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyMar 20 Sep 2011 - 19:19

Dommage ... enfin, c'est pas grave, au moins vous aurez une meilleure idée de ce que je préparais. Je m'y attelle tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Anou88
Energie volatile
Anou88

Féminin Nombre de messages : 722
Age : 22
Localisation : ici
Date d'inscription : 25/08/2010

Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... EmptyJeu 29 Sep 2011 - 18:46

Le seul petit soucis c'est que le vocabulaire scientifique et moi ça fait deux ^^

Mais sinon c'est un bon écrit !! Et bravo pour le suspense parce que c'est pas facile à faire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty
MessageSujet: Re: Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...   Tome  8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tome 8 : Chapitre 1 : Mon cher journal ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neill, Chloé] Les vampires de Chicago - Tome 3: Mordre n'est pas jouer
» Nouveautés BD de la semaine du 03/09/12 au 08/09/12
» The Breaker & Sa suite : The new waves
» Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter
» [Lindsay, Jeff] Dexter - Tome 1: Ce cher Dexter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Recyclage :: Archives :: CONCOURS III-
Sauter vers: